Posted by

Réalité virtuelle et augmentée, l’avenir de demain

2 December 2016
image-principale

Le marché actuel

Depuis 2016, un marché grand public commence à prendre de l’ampleur sans précédent : la réalité virtuelle et augmentée (RVA).

Vous reconnaitrez certainement l’un de ses applications la plus connues du moment avec ces quelques termes « Oculus Rift » mais ce marché ne se résume de loin pas qu’à cela !

Historiquement lié à la conception assistée par ordinateur (CAO) et réservé depuis plusieurs années à des applications professionnelles de grands groupes industriels de différents secteurs d’activité (aéronautique, ferroviaire, santé/recherche, automobile, …), ce marché explose sur de nombreux autres domaines depuis 2012. Les industriels de l’électronique grand public ne sont pas les seuls à se positionner aujourd’hui sur ce marché comme le montre le tableau suivant.

societe-investissement-12

Ce marché dont le plein potentiel est encore difficile à évaluer semble plus que prometteur en termes de développement commercial mais, malgré ces incertitudes, bon nombre d’entreprises investissent déjà des montants considérables s’élevant jusqu’à dépasser le milliard de dollars.

dix-societe-les-plus-capitalitees-en-2015

La plupart des acteurs actuels cherchent à imposer le nouvel écosystème de demain qui permettra d’être le point d’entrée pour la mise à disposition des différents contenus et applications. La multiplication des acteurs et des solutions montre le bouillonnement actuel du marché mais un risque de confusion entre les différentes propositions commerciales pour le consommateur ajouté à l’incompatibilité des différents standards pourraient nuire à l’usage si large de cette technologie.

Une évolution à suivre donc de très près ! En parlant d’application, quelles sont-elles ?

Domaines d’application

Un marché si important et diversifié… mais où peut-il se développer ? On entend souvent parler de son application aux jeux vidéo mais il est en réalité bien plus répandu que cela. Des musées à l’aviation, la RVA se diversifie sur des secteurs de tout type dont voici quelques exemples en vogue en ce moment :

S’habiller virtuellement

On pourra citer l’exemple de l’agence de communication Zugara qui vient présenter un concept pour le moins original ! Cette dernière propose aux clients de boutiques de vente de vêtements en ligne d’essayer virtuellement les produits. Un système très efficace quand on connaît le pourcentage très faible de personnes qui achètent véritablement sur les sites marchands qu’ils visitent. L’entreprise propose également en magasin des systèmes pour commander ses vêtements et les customiser entièrement.

vetements

Démonstration de modèle en magasin de la société Zugara

Source : zugara.com

Le renforcement des visites de musées

Grâce à une technologie appelée Héritage 3D, le château de Vincennes propose depuis peu la découverte du cabinet de travail de Charles V sous un tout nouveau jour. Grâce à cette nouvelle technologie, le visiteur voit apparaître à l’écran la reconstruction du cabinet tel qu’il était à l’époque. Une façon simple et efficace de donner la cote à de nombreux musés et lieux historiques.

visite-musee

Le cabinet de Charles V sous RVA

Source : polymorph.fr

La présentation de produits en magasin

Jouer aux LEGO, un passage obligé pour l’enfance de nombreuses personnes ! Quel rapport avec cet article ? La mise en place des Lego Digital Box.

lego

Simulation 3D de jouet par Lego Digital Box

Source : web-strategist.com

Il s’agit de bornes offrant la possibilité d’observer son jouet dans les moindres détails sans avoir besoin d’ouvrir la boîte. Il suffit pour cela de simplement présenter la boîte devant la machine pour voir apparaître son format 3D. De quoi donner envie au consommateur !

Meubler son logement sans se déplacer

Plus besoin de vous demander si votre canapé irait bien dans le salon ou si ce meuble est de la bonne couleur. Plusieurs sociétés incorporent d’ores et déjà la réalité virtuelle afin de permettre au client de placer des éléments virtuels dans un environnement réel grâce à de simples photos. Un moyen simple et efficace de vendre du mobilier, il fallait y penser !

meubles

Utilisation d’un logiciel lors du choix du nouvel achat de meuble

Source : huffingtonpost.fr

L’immersion dans les jeux vidéo

Comment parler de RVA sans aborder le sujet « jeux vidéo » sans aucun doute la plus grosse partie du marché actuel !

Les entreprises positionnées sur la réalité virtuelle et la réalité augmentée appliquées aux jeux vidéo visent déjà un potentiel de 216 millions d’utilisateurs pour ces prochaines années. Une estimation de 11,6 milliards de dollars pour le marché des jeux vidéo, soit 15% du potentiel du marché global. Des chiffres qui devraient grimper jusqu’à près de 50% en 2020 d’après Digi-capital.

repartition-du-marche-en-2020

On pourra y prendre par exemple la société Oculus, rachetée par Facebook pour 2 milliards de dollars en 2014 qui a développé pas moins de 20 jeux de réalité virtuelle pour la seule année 2016.

jeux-horreur

Une immersion parfaite pour des jeux d’horreur !

Source : gaming.gentside.com

Le marché de demain, des prévisions jusqu’en 2025

D’après un rapport publié en juin 2015 par CCS Insight, les produits de RVA représenteraient d’ici 2018 un marché mondial de 3.5 milliards d’euros qui exploserait jusqu’à 100 milliards d’euros pour l’année 2020 d’après le cabinet Digi-capital.
Un rapport publié par « Goldman Sachs Global Investment research » nous fait part, quant à lui, du développement du marché jusqu’en 2025. Ces estimations prenant en compte différents modèles de développement des usages (rapides, moyens, lents) proposent trois scénarios où l’on peut non seulement voir le poids du jeu vidéo dans la structuration envisagée de ce marché mais aussi les effets dans différents domaines du divertissement. L’entreprise va même jusqu’à prédire que ce marché ira jusqu’à dépasser celui de la télévision.

estimation-du-marche-en-2025-selon-categorie-dusage

2025-domaines

La RVA n’est pas seulement un marché en soit, elle permet à de nombreux marchés de s’étendre et s’épanouir à travers elle. N’ayant déjà plus besoin de faire ses preuves, on assiste de nos jours à sa diversification et aux idées de centaines de milliers de chercheurs/euses dans le monde animés/es par la création et l’innovation.

Quelles applications nous réserve-t-on encore ? =D

ending-oculus-rift-image

Comments

comments